Études de cas de drainage de stationnements réalisé dans les conditions climatiques du Québec

La gestion durable des eaux de ruissellement est un principe encouragé dans les nouveaux développements québécois. Toutefois, la méconnaissance du fonctionnement des Pratiques de Gestion Optimale (PGO) dans nos conditions climatiques extrêmes freine encore leur mise en place. Trois études de cas de drainage durable de stationnements réalisés au Québec ont permis de tirer des conclusions pendant la période d’opération, soit : comment fonctionne le système en hiver, quel est l’entretien requis, quelles sont les performances du système et quel en est le coût. Les projets sont : le Mountain Equipment Coop (MEC) de Longueuil, la MRC Brome-Missisquoi à Cowansville et le Marché public de Longueuil. Ce dernier projet a également permis de souligner l’importance d’intégrer les différents acteurs de l’aménagement, de viser la reproductibilité du projet et d’identifier la méthode pour sensibiliser les intervenants.

Source: DUGUÉ, M., ROUILLÉ, P., GENDRON, M. R. « Études de cas de drainage de stationnements réalisé dans les conditions climatiques du Québec » Contact Plus, Revue de l’association des ingénieurs municipaux du Québec ISSN 1911-3773, no 92, printemps 2015, p. 16

Article complet: https://www.aimq.net/wp-content/uploads/filebase/publications/contact_plus/ContactPlus92.pdf

 

Une première ruelle bleue-verte dans Pointe-Saint-Charles

2017-04-16

L’artère longeant le Bâtiment 7 dans Pointe-Saint-Charles sera transformé d’ici trois ans en ruelle bleue-verte, une première sur le territoire montréalais. Il s’agit d’un système novateur qui consiste à détourner les eaux pluviales des égouts afin de diminuer le déversement des eaux usées dans le fleuve Saint-Laurent.

L’idée principale du projet-pilote Ruelles bleues-vertes est de débrancher les drains des toitures afin de diriger l’eau de pluie vers un système de drainage aménagé dans la ruelle Le Ber. Concrètement, cette méthode permettrait de détourner des égouts municipaux une quantité d’eau équivalente à 2,5 piscines olympiques par an, qui serait par la suite utilisée à des fins plus écologiques.

«Tout reste à concevoir avec les citoyens, mais nous prévoyons filtrer l’eau ou l’utiliser pour arroser les plantes ou pour nettoyer, par exemple. Bref, tout ce qu’on fait déjà avec de l’eau potable, mais qu’on ne devrait pas faire», souligne Pascale Rouillée, directrice de l’aménagement chez Vinci Consultants, l’entreprise de Pointe-Saint-Charles porteuse du projet.

Le Collectif 7 à nous, la Société d’habitation populaire de l’est de Montréal (SHAPEM) et le Centre d’écologie urbaine de Montréal (CEUM) encadrent aussi le projet. Ensemble, ils forment l’Alliance Ruelles bleues-vertes.

Source: GRAVEL, Justine. « Une première ruelle bleue-verte dans Pointe-Saint-Charles », Journal Métro de Montréal, [en ligne]. (16 mai 2017)

Article complet: http://journalmetro.com/local/sud-ouest/actualites/1273510/une-premiere-ruelle-bleue-verte-dans-pointe-saint-charles/

Un projet pilote de ruelle bleue-verte dans Hochelaga-Maisonneuve

2017-12-01

Pour délester des égouts les eaux pluviales, le projet «Ruelles bleues-vertes» développe deux dispositifs pilotes à Montréal, dont un dans Hochelaga-Maisonneuve. L’objectif est d’alimenter les plantations des ruelles vertes en déconnectant les drains des toits.

Le lancement officiel de ce projet aura lieu vendredi 8 décembre, mais les ruelles participantes ont déjà été identifiées et les comités de citoyens sont en train de se former.

Cette initiative unit une dizaine de partenaires dont le Centre d’écologie urbaine de Montréal, Vinci Consultants et plusieurs organismes locaux dans les quartiers de Hochelaga-Maisonneuve et du Sud-Ouest où les projets pilotes vont être testés. Dans Hochelaga-Maisonneuve, la ruelle choisie se trouve à proximité du lien vert entre les rues Viau et Saint-Clément.

Source: LEDAIN, Nicolas « Un projet pilote de ruelle bleue-verte dans Hochelaga-Maisonneuve », Journal Métro de Montréal, [en ligne]. (1er décembre 2017)

Article complet:  http://journalmetro.com/local/hochelaga-maisonneuve/actualites/1266986/un-projet-pilote-de-ruelle-bleue-verte-dans-hochelaga-maisonneuve/

Gestion durable des eaux pluviales: Mettre à profit l'expérience des projets pilotes

Dans un contexte de changement climatique, la gestion durable des eaux pluviales est devenue un enjeu important du développement urbain. Du fait de la densification urbaine, de l’étalement urbain et, entre autres, des événements météorologiques extrêmes, les problèmes d’inondation et de refoulement prennent de plus en plus d’importance et la gestion durable des eaux pluviales peut être une des solutions. Il faut donc réagir rapidement et intégrer de nouvelles pratiques de gestion des eaux pluviales dès les étapes de planification du territoire et d’élaboration d’outils réglementaires afin de faciliter les prises de décision lors de la conception et de la réalisation de tout projet.

Source: PETIT, S., ROUILLÉ, P., DUGUÉ, M. « Gestion durable des eaux pluviales: Mettre à profit l'expérience des projets pilotes », Urbanité, revue de l'ordre des urbanistes du Québec, printemps-été 2018, p. 30

Article complet: https://ouq.qc.ca/revues/amenagement-durable-et-prosperite/

Marché Public Longueuil

2013-10-01

Le Marché public permanent est un projet conjoint de la Ville de Longueuil et de l’Association des producteurs maraîchers du Québec, qui assure la gestion du Marché. Dessiné par l’architecte de renom Pierre Thibault, le Marché sera construit avec du bois du Québec. De plus, des infrastructures et une végétalisation abondante favoriseront la récupération des eaux de pluie. L’ouverture du Marché public permanent est prévue pour mai 2014.

http://www.legenial.qc.ca/data/PS_pdf/2010/pr_01_2010.pdf

 

Les conditions climatiques exceptionnelles

2012-05-30

Sommes-nous bien préparés pour affronter des conditions climatiques exceptionnelles ? Les invités en tribune : Mario Gendron, ingénieur civil en gestion des eaux pluviales en milieu urbain chez Vinci consultants, génie civil et développement durable, André Cantin, météorologue chez Environnement Canada, Jack Chadirdjian, directeur des services aux membres et des affaires publiques gouvernementales au Bureau d'assurance du Canada. Aller à la 8ième minute

http://www.radio-canada.ca/widgets/mediaconsole/medianet/5920016